Vous êtes ici:    Accueil      Communiqués de Presse      Signature d’une convention sur la santé de la faune sauvage avec l’ONCFS et le Ministère de l’agriculture

Signature d’une convention sur la santé de la faune sauvage avec l’ONCFS et le Ministère de l’agriculture

18 décembre 2012

Le 17 décembre, la Fédération Nationale des Chasseurs a signé une convention-cadre avec Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et l’Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage.

L’objet de cette convention est de garantir une surveillance de la santé de la faune sauvage, notamment des espèces d’intérêt pour la chasse, et ce de manière permanente.

Cette surveillance sera assurée par le réseau SAGIR (mis en place par l’ONCFS et la FNC), acteur incontournable de la surveillance des principales causes de mortalité de la faune sauvage sur l’ensemble du territoire français.
La surveillance sanitaire de la faune sauvage permet de suivre l’état de santé du gibier et des espèces protégées afin de déceler des risques sanitaires éventuels.

Des activités de surveillance et de vigilance seront mis en oeuvre vis à vis des dangers liés à la santé publique et des effets non intentionnels des pesticides. Ces thématiques seront définies chaque année en fonction de l’actualité sanitaire, et en accord avec les signataires de la convention. 

Enfin, la convention prévoit un rapprochement avec la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé nationale afin d’harmoniser les efforts de surveillance de la faune et de guider les acteurs du terrain dans la méthodologie à mettre en place. 

Crédit photo :  Ministère de l’Agriculture

Share Button

Les commentaires sont fermés

Twitter outputted an error:
.

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information