Vous êtes ici:    Accueil      À la une      Première rencontre des chasseurs avec leur nouveau ministre

Première rencontre des chasseurs avec leur nouveau ministre

2 octobre 2018

2 octobre 2018 à Issy-les-Moulineaux

 

Le 2 octobre 2018, le ministre d’Etat, François de Rugy, accompagné de Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat, a reçu une délégation de la Fédération nationale des chasseurs menée par son Président, Willy Schraen, accompagné des présidents, André Douard, secrétaire de la FNC et Marc Meissel, trésorier adjoint de la FNC, du directeur général, Nicolas Rivet, et du conseiller politique, Thierry Coste.

Lors de cet entretien qui a duré près de 2 heures l’ensemble des sujets a fait l’objet d’un dialogue franc et direct de la part du Ministre comme des chasseurs.

Le premier sujet abordé a été la question du quota des chasses traditionnelles dont les arrêtés ont été récemment signés par le ministre et qui font l’objet d’une incompréhension et d’une opposition ferme du monde de la chasse. Le ministre a décidé de créer immédiatement un groupe de travail entre ses services et ceux de la FNC sur cette problématique des quotas.

Il a été ensuite fait un point d’avancement sur le suivi de la mise en application des décisions prises par le chef de l’Etat sur la réforme du permis de chasser et de la gestion adaptative. Dans la continuité du travail effectué avec le secrétaire d’Etat, Sébastien Lecornu, durant ces derniers mois, le ministre d’Etat a souhaité que l’avancement de ce dossier lui soit à nouveau confié. Celui-ci présidera des réunions de travail à une cadence rapprochée dans les semaines et mois à venir.

Le projet de fusion entre l’AFB et l’ONCFS, évoqué durant cette réunion, fera lui aussi l’objet d’échanges réguliers entre la FNC et le secrétaire d’Etat, Sébastien Lecornu.

En dernier lieu, il a été question des dégâts de sanglier et des risques liés à la fièvre porcine africaine (PPA). Comme à l’habitude, la FNC s’est montrée ouverte à une collaboration soutenue avec l’Etat dans le but de faire diminuer la population de sanglier, là où les effectifs provoquent des dégâts trop importants, et font courir un risque de propagation de la maladie.

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information