Vous êtes ici:    Accueil      L’impact économique et social de la chasse en France

L’impact économique et social de la chasse en France

Depuis 20 ans aucune étude approfondie sur la filière chasse n’avait été conduite.
Cette étude, réalisée par le BIPE – Cabinet de Conseil en analyse stratégique et prospective économique – a été initiée par la Fédération Nationale des Chasseurs, en lien avec l’ensemble du réseau des Fédérations. Elle a reçu le soutien financier du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, et celui des organismes suivants : ONCFS, INTERPROCHASSE, Fondation François Sommer.

La filière chasse un atout « made in France » !

La filière chasse française génère chaque année :

  • 3,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • elle apporte 2,3 milliards d’euros au PIB (Produit Intérieur Brut), c’est sa contribution à la richesse nationale

Lorsque nos entreprises délocalisent, la chasse, elle, répond présente dans la lutte contre le chômage, en garantissant 27 800 emplois permanents.
Pour nos régions elle est un employeur qui compte !

Cette étude prouve que dans le domaine économique et social, le maintien et le développement de la chasse sont un atout essentiel pour nos territoires ruraux.

Dans le domaine environnemental les chasseurs se révèlent être l’un des pivots de l’entretien des territoires, des habitats naturels et de la faune sauvage. Cette étude le démontre, l’engagement bénévole des chasseurs en faveur de l’environnement et de la vie locale c’est l’équivalent de 57 000 emplois (ETP).La mise à disposition de ces heures de bénévoles chasseurs représente une valeur ajoutée de 1,8 milliard d’euros par an pour la nation..
Au delà de ces chiffres se dessine le portrait d’une chasse « made in France » !

Les résultats de cette analyse donnent une autre dimension au rôle que peuvent remplir les 1 200 000 chasseurs face aux défis environnementaux et sociétaux.

Le chemin du développement durable passe plus que jamais par la voie de la filière chasse !

Portrait d’une filière économique

La chasse française joue un rôle majeur pour l’équilibre et le développement de nos territoires ruraux en particulier.
Chaque chasseur contribue à hauteur de 1 136€ de valeur ajoutée directe pour notre pays.

La chasse en France, c’est :

3.9 milliards d’€ de chiffre d'affaires
2,3 milliards d'€ de valeur ajoutée au PIB
27 800 emplois

Le chasseur du XXIème siècle

La France compte plus de 1,2 million de chasseurs pratiquants.
86% des chasseurs métropolitains disposent d’un permis départemental et environ 8% possèdent un permis national.

Les chasseurs sont majoritairement actifs

47% des chasseurs ont moins de 55 ans

Les femmes représentent 2% des chasseurs

Les différents modes de chasse pratiqués

Chasse à tir

Chasses traditionnelles

Chasse à l'arc

Chasse au vol

Vènerie

Les différents types de gibier chassés

Petit gibier

Grand gibier

Petit gibier montagne

Migrateurs terrestres

Grand gibier montagne

Gibier eau

La répartition des chasseurs par type de structures

Chasses associatives

Chasses privées

Domaines publics

Chasses commerciales

Le chasseur, un acteur économique

Un chasseur dépense en moyenne 2 168 euros par saison.

Les grands postes de dépenses des chasseurs

Dépenses liées au territoire de chasse

Dépenses liées à la pratique de la chasse

Dépenses liées à l'exercice de la chasse

Le chasseur écocitoyen

47% des chasseurs s’impliquent dans le bénévolat. Un chasseur consacre en moyenne 76 heures /an au bénévolat.

Temps de bénévolat par groupe d’activité

Activités sociales et culturelles

Gestion du gibier et de la faune sauvage

Gestion des habitats et des milieux

Les commentaires sont fermés

  • @Zenioialo94 Tout à fait. C'est désolant car elle n'a rien fait de concret pour les milieux, contrairement aux chasseurs.

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information