Vous êtes ici:    Accueil      À la une      L’éventuelle nomination de Nicolas Hulot à l’Ecologie, une provocation pour tous les ruraux

L’éventuelle nomination de Nicolas Hulot à l’Ecologie, une provocation pour tous les ruraux

17 mai 2017

Communiqué de presse du 17 mai 2017

Nicolas Hulot a été nommé cet après-midi à la tête d’un grand ministère de l’Environnement du premier gouvernement d’Edouard Philippe à la demande du Président de la République, Emmanuel Macron.

Pour le monde rural, et en particulier pour les chasseurs, ce choix politico-médiatique serait une incroyable provocation car Nicolas Hulot deviendrait alors le premier ministre de l’Ecologie anti chasse, ayant la chasse sous sa tutelle.

Tous ceux qui vivent et travaillent dans nos campagnes sont très inquiets d’apprendre que l’éventuel ministre de l’Ecologie sera celui qui plaide pour la « mise sous cloche de la nature » et soutient, avec sa fondation, les ONG qui multiplient les contentieux et les polémiques contre les agriculteurs, les chasseurs, les pêcheurs, les maires ruraux et tous les autres gestionnaires de nos espaces naturels.

Il y a quelques semaines, Nicolas Hulot dénonçait l’opération de séduction du candidat Emmanuel Macron au congrès de la Fédération Nationale des Chasseurs, se vantant que sa première colère contre le candidat d’En Marche soit sur la chasse.

Pourtant, devant tous les présidents des fédérations départementales des chasseurs, le candidat Emmanuel Macron avait fait une très forte impression en s’engageant, s’il était élu, à être un Président de la République qui non seulement assurerait la défense de la chasse, mais favoriserait aussi son développement comme un formidable atout au service de nos territoires ruraux et de la biodiversité.

Willy Schraen, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs, lance un appel solennel au Président de la République pour qu’il reconsidère ce choix qui est en contradiction totale avec les engagements pris durant toute la campagne présidentielle pour une ruralité conquérante, dynamique et apaisée.

 

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information