Vous êtes ici:    Accueil      Gestion et Protection      Les chasseurs se mobilisent pour les zones humides !

Les chasseurs se mobilisent pour les zones humides !

25 février 2013

A travers quelques exemples récents nous présentons des actions remarquables qui ont porté sur des projets de protection, de gestion et/ou de valorisation des zones humides. Choisis dans le cadre des opérations conduites par La Fondation Nationale pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage et l’engagement des fédérations de chasseurs en faveur de ces milieux, chaque exemple est une véritable histoire de rencontres, de partage d’idées, d’innovations autour d’un objectif commun : conserver un patrimoine naturel remarquable où l’homme a sa place.

Commençons par la Fédérations des Chasseurs (FDC) du Calvados :
Afin de contribuer à la préservation des zones humides, la fédération a acquis en 1983 un ensemble de prairies humides d’une superficie totale de 104 ha situé dans la vallée de la Dives. Cette réserve est à cheval sur les communes de Saint Samson et de Hotot en Auge. Du 15 novembre au 15 avril, 70 à 80% de la surface du site est mise en eau. Sur toute la surface inondée, la lame d’eau varie de quelques centimètres à 40 cm maximum. Le reste de l’année, la réserve est asséchée permettant un entretien par fauchage et pâturage. 770 000 euros ont été investis pour acquérir le terrain, mettre en place des activités pédagogiques et effectuer le suivi des nombreuses espèces de canards hivernants.

Autre région, autre type de zone humide continentale : les étangs du Forez.
La FDC de la Loire a investi depuis de nombreuses années sur un territoire prioritaire pour les chasseurs du département. Aidée par La Fondation Nationale pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage, la FDC 42 achetait en 1987 une propriété agricole pour reconstituer dans cet espace une série d’étangs traditionnels qui constitueraient une étape migratoire majeure pour les oiseaux aquatiques sur l’axe Rhône alpin. Les objectifs de gestion sont nombreux et s’appuient sur des suivis scientifiques réalisés par les salariés de la FDC ; les richesses de ce site ont été valorisées par le biais de la construction d’une maison des étangs ou de nombreux scolaires viennent assister à des visites guidées ou étudier l’exposition permanente. La gestion de sentiers est réalisée pour éviter au maximum le dérangement des canards hivernants ou nicheurs.

Les lacs alpins sont des milieux humides peu connus des chasseurs et pourtant ils représentent une part non négligeable de l’investissement en énergie de la part de la fédération des chasseurs de Haute-Savoie.
Malgré la forte urbanisation de leurs rives, les lacs naturels d’Annecy et du Léman, ce dernier étant frontalier avec 3 cantons helvétiques, constituent un élément de diversité particulièrement important. L’accueil de l’avifaune aquatique, principalement en hiver, est suffisamment remarquable pour que le Léman, véritable mer intérieure, figure dans la liste des sites RAMSAR.

Les menaces qui pèsent sur l’avenir des dernières zones naturelles rencontrées autour des grands lacs sont essentiellement d’ordre urbanistique. Quelques secteurs sont protégés intégralement (réserve naturelle et réserve de chasse), d’autres partiellement (réserve de chasse), mais seule la loi « littoral » peut contenir les projets des promoteurs ou de certaines communes.

A chaque fois c’est tout un long processus de rencontres, de débats, de validation technique, scientifique et économique qui permet la réussite de la préservation de ces espaces remarquables. Les acteurs locaux (agriculteurs, chasseurs), aidés par les pouvoirs publics, ou des partenaires du monde naturaliste montrent qu’ils peuvent collaborer pour protéger l’ensemble des espèces sauvages et pas uniquement le gibier.

(Crédit Photo : Maison des étangs – FDC 42) 

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information