Vous êtes ici:    Accueil      Initiatives      Le réseau Agrifaune au service de la biodiversité

Le réseau Agrifaune au service de la biodiversité

26 novembre 2014

Communément appelé Agrifaune, ce programme rassemble les agriculteurs et les chasseurs (Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants agricoles, Fédération Nationale des Chasseurs, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) depuis 2006 sur la thématique Agriculture-Faune Sauvage, particulièrement les espèces cynégétiques.

L’objectif est de travailler ensemble à l’amélioration des habitats de la faune sauvage au sein de l’espace agricole afin de préserver la biodiversité inféodée à ce milieu.
La petite faune (lièvre, lapin), l’avifaune (perdrix grise et rouge, caille des blés, alouette, mais aussi turdidés et colombidés), ainsi que les galliformes de montagne (notamment les tétraonidés). A travers ces espèces cynégétiques, les actions bénéficient aussi aux autres cortèges d’espèces inféodées aux agrosystèmes et les acteurs du programme y sont vigilants.
En effet ce programme concerne l’ensemble du territoire national, donc tous les milieux agricoles que ce soit en zone de plaine ou en zone de montagne.

Le programme est articulé autour de 3 volets :

  1. Evolution des politiques et réglementations agricoles afin de les simplifier pour les agriculteurs et de les rendre plus efficaces pour la biodiversité.
  2. Mise en œuvre de partenariats locaux en région et département sur des thématiques ciblées
  3. Mise en place d’un réseau d’exploitations agricoles de référence (400 à ce jour) faisant l’objet d’expérimentations, de démonstrations et de suivis.

Parmi les 400 exploitations agricoles du réseau Agrifaune, plusieurs sont également membres de l’Observatoire Agricole de la Biodiversité des Ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie. Le programme Agrifaune est également inscrit dans le Plan d’action National Agriculture pour la Stratégie Française de la biodiversité.

Les 4 partenaires investissent 2 millions d’euros par an en moyens financiers et humains sur le programme Agrifaune, 200 techniciens et ingénieurs sont mobilisés.

Retrouvez toutes les infos sur le programme Agrifaune sur

 http://www.agrifaune.fr

Les thématiques de travail Agrifaune

Les conventions locales Agrifaune couvrent 10 régions et 40 départements, soit 66 départements au total. Les actions menées à travers ces conventions sont rassemblées dans des thématiques de travail suivantes :

Les intercultures

Objectif : offrir à la petite faune de plaine et à l’avifaune un couvert intéressant en période d’interculture afin de trouver abri et nourriture dans des zones céréalières.

Espèces ciblées en priorité : perdrix grise, caille des blés, pigeon ramier, alouette des champs, grue cendrée, carabes et pollinisateurs.

Les bords de champs (BDC)

Objectif : Restaurer ou gérer les bords de champs afin d’offrir une zone de refuge et de nourriture à la petite faune et l’avifaune de plaine

Espèces ciblées en priorité : perdrix grise, caille des blés, carabes, pollinisateurs et flore sauvage.

Les impacts du machinisme agricole

Objectif : trouver des solutions pour protéger la petite faune et l’avifaune de plaine de la destruction causée par le machinisme agricole.

Espèces ciblées en priorité : lièvre, perdrix grise, faisan, bruant proyer.

Le pastoralisme en montagne et les galliformes

Objectif : gérer le pastoralisme afin de préserver les galliformes de montagne. Suivre de travaux de restauration d’habitats et d’amélioration pastorale d’alpages.

Espèces ciblées en priorité : tétras-lyre.

Les systèmes herbagers

Objectif : Offrir une diversité de cultures à la petite faune et l’avifaune de plaine notamment par une réintroduction de cultures céréalières et fourragères

Espèces ciblées en priorité : lièvre, bécasse, bruant proyer.

Les aménagements en viticulture

Objectif : offrir à l’avifaune des zones de refuge et de nourriture.

Espèces ciblées en priorité : perdrix rouge, grives, pigeon ramier, merle.

Les dernières actualités Agrifaune

Nos partenaires

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information