Vous êtes ici:    Accueil      Gestion et Protection      Le cerf sur le massif jurassien franco-suisse

Le cerf sur le massif jurassien franco-suisse

19 mai 2014

Une autre illustration de l’investissement des chasseurs à une échelle transfrontalière est la gestion du cerf sur le massif jurassien.

Cette entité géographique et écologique est à cheval sur la France et la Suisse. Bénéficiant d’un retour d’expérience préalable au contexte proche (l’étude sur le sanglier dans le canton de Genève), les fédérations du Jura, du Doubs et de l’Ain se sont investies au côté d’autres partenaires pour conduire de nombreuses actions liées à la présence du cerf élaphe (Cervus elaphus ) sur ce territoire dans le cadre d’un programme Interreg .

Le programme Interreg est financé par le FEDER (Le FEDER ou Fonds européen de développement économique et régional est l’un des fonds structurels européens. Il vise à renforcer la cohésion économique et sociale au sein de l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres régionaux) il vise à promouvoir la coopération entre les régions européennes et le développement de solutions communes dans les domaines du développement urbain, rural et côtier, du développement économique et de la gestion de l’environnement. L’actuel programme se dénomme Interreg IV, il couvre la période 2007-2015.

Le programme sur le cerf porte sur une coopération transfrontalière (développement régional intégré entre régions frontalières), qui regroupe les programmes Interreg A .

 

Contexte général
Le massif jurassien est en phase de colonisation par le cerf élaphe. Si sa présence renforce la biodiversité du massif, son expansion géographique peut être perçue comme un facteur limitant pour les activités sylvicoles. Afin de pouvoir gérer le développement des populations et de prévenir le risque d’un déséquilibre entre les animaux et leur milieu, les gestionnaires franco-suisses de la faune et de la forêt ont réalisé qu’une réflexion menée au-delà de leurs entités administratives de gestion était nécessaire. Le projet INTRREG IV-A franco-suisse « Observatoire: le cerf sur le massif jurassien » a ainsi été construit autour d’enjeux environnementaux et socio-économiques, le respect de l’équilibre agro-sylvo-cynégétique constituant un des objectifs principaux du projet.

 

Objectifs et structure de l’étude
Le programme européen INTERREG IV-A offre l’opportunité d’étendre les connaissances sur le développement et la localisation des populations de cerfs dans le massif jurassien, d’évaluer les dégâts provoqués par cette espèce et de développer différents moyens de gestion.

A terme, ce projet permettra :

  • d’étendre la connaissance des populations de cerfs élaphe sur le massif jurassien ;
  • de répondre de manière plus efficace à la problématique des dégâts forestiers, selon les particularités des différentes zones jurassiennes, tout en limitant les impacts sur ce secteur économique ;
  • de renforcer la communication sur cette « nouvelle » espèce, qui pourrait être ressentie comme source de conflits par différents acteurs de ce territoire ;
  • de proposer de meilleures solutions aux conflits entre grande faune et trafic, par l’évaluation de l’effet des principaux axes routiers ;
  • de définir, pour chaque population, des politiques de gestion et d’installer des structures de gestion par massif.

Le projet INTERREG IV-A Cerf a été subdivisé en quatre thèmes d’étude principaux :

  • connaissance des populations de cerfs élaphe sur le massif jurassien (notamment par marquages et relevés d’indices de présence) ;
  • étude de suivi de la flore, définition d’une gestion concertée par population et expérimentation des techniques susceptibles de rendre le milieu moins vulnérable ;
  • communication au sein de la plateforme de gestion – former des professionnels et informer le grand public sur la présence de l’espèce ;
  • mise en place de projets spécifiques selon les besoins localisés.

Nous renvoyons le lecteur qui souhaite plus de détails scientifiques et techniques au rapport d’activités 2013 édité récemment : http://www.cerf-massif-jurassien.fr/projet-documentation.htm . Ce document fait notamment le point sur les différentes méthodes de suivi directes et/ou indirectes des populations pratiquées par les FDC, l’ONCFS, l’ONF depuis de nombreuses années et qui ont servi de bases à la mise en œuvre de ce second programme INTERREG.

En contre point de l’approche scientifique, nous soulignons l’effort qui a porté sur le volet communication de ce programme et notamment l’exposition « Sacré cerf » qui a pour objectif de mieux faire connaître l’espèce à l’ensemble des jurassiens (qu’ils soient français ou suisses d’ailleurs !). Cette exposition itinérante sur l’espèce, de 150m2, financée par près de 23 partenaires permet de découvrir et de mieux comprendre la biologie et la vie de cette espèce nouvellement apparue sur le Jura. Par des techniques ludiques et interactives associées à des supports innovants et une scénographie originale , le visiteur s’immerge dans le monde du cerf élaphe, recueille des informations actualisées sur l’observatoire du cerf dans le massif jurassien ou encore l’historique des techniques de chasse.

La fin de cette exposition aura lieu au printemps 2014 ; pour toutes demandes d’informations il faut contacter la Fédération départementale des chasseurs du Jura :

Fédération Départementale des Chasseurs du Jura
Rue de la Fontaine Salée
39140 ARLAY
Téléphone : 03 84 85 19 19
Site : www.chasseurdujura.com

Share Button

Les commentaires sont fermés

Twitter outputted an error:
.

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.