Vous êtes ici:    Accueil      À la une      La FNC est partenaire de la promotion du film l’Ecole Buissonnière, réalisé par Nicolas Vanier
ECOLE BUISSONNIERE

La FNC est partenaire de la promotion du film l’Ecole Buissonnière, réalisé par Nicolas Vanier

4 octobre 2017

Le film L’Ecole Buissonnière, réalisé par Nicolas Vanier, sort en salle le 11 octobre. La Fédération Nationale des Chasseurs a eu un véritable coup de cœur pour cette œuvre cinématographique, qui porte les valeurs d’une passion pour la nature qui sont les nôtres. Un film à voir  absolument sur grand écran.

Un film qui porte des valeurs, telle que  la passion de la nature, de la chasse et de la pêche

C’est un véritable coup de cœur que la Fédération Nationale des Chasseurs a eu pour le film de Nicolas Vanier L’Ecole Buissonnière, dont la sortie nationale est prévue au cinéma le 11 octobre. Ce film, qui « n’est pas sur la chasse », comme le souligne Nicolas Vanier lui-même, a pour toile de fond la nature et la passion qui s’y rattache comme la chasse et la pêche. Le partage, la découverte de la faune, le plaisir de chasser et de manger le produit de sa quête, sont autant d’éléments qui ont convaincu la FNC de soutenir ce film. Ici une biche, là un cerf, plus loin c’est un renard, un héron, un canard qui se découvrent aux yeux des spectateurs néophytes. Car ce film conte une histoire qui va bien au-delà de celle d’un petit orphelin de Paris, projeté par la vie dans la Sologne profonde. C’est l’histoire des valeurs simples, des plaisirs partagés et du monde rural. C’est également l’histoire d’un apprentissage, d’une transmission.

Certes les portraits dressés par Nicolas Vanier peuvent heurter la sensibilité des puristes chasseurs – Totoche est un braconnier de la première heure et le comte est un adepte de la chasse aristocratique – mais combien de films suivent la vie d’un domaine où l’on chasse à courre, organise des battues et où l’on prend plaisir à prélever un lièvre, une perdrix ou à observer un cerf ? « Ce film peut porter une émotion au sein de notre société que nous ne pouvions pas manquer. L’Ecole Buissonnière raconte au cinéma les valeurs d’une passion pour la nature comme cela n’a jamais été fait auparavant », explique Willy Schraen, président de la FNC.

C’est pourquoi la FNC, ainsi que les Fédérations Départementales et Régionales des Chasseurs, ont décidé de porter les couleurs de L’Ecole Buissonnière. Côté FNC, une émission spéciale L’Ecole Buissonnière sera diffusée mi-septembre sur sa chaine youtube Chasseur de France TV. Un jeu concours permettant de gagner des places

de cinéma, vous sera également proposé en parallèle sur Ekolien, le site d’éducation à la nature de la FNC.

Côté FDC des avant-premières se mettent en place dans les territoires, parfois en partenariat avec les conseils régionaux ou départementaux, afin de sensibiliser les décideurs locaux autour de la défense de la nature. Les éducateurs fédéraux proposeront également aux professeurs des écoles primaires et du collège un programme pédagogique autour de la découverte des animaux de la forêt afin d’inciter le corps enseignant à faire une place à cette thématique dans les savoirs scolaires, lors de la sortie du film. « Le développement de l’éducation à la nature est un objectif fort de la FNC. En effet, les enfants sont les citoyens de demain. Un citoyen qui connait la nature, ses règles, ses animaux, c’est un citoyen averti, qui comprend tous les usages de la nature tels que la chasse et la pêche. C’est la peur de ce que l’on ne connaît pas qui fait naître au sein de la population un sentiment de défiance vis-à-vis du monde cynégétique », souligne Guy Guédon, président de la fédération départementale des Deux-Sèvres et responsable de la commission environnement et éducation à la nature de la FNC.
Et quoi de mieux qu’un film aux images sublimes de nature pour aider les urbains à comprendre les ruraux ?

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information