Vous êtes ici:    Accueil      Gestion et Protection      Contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier : des mesures compensatoires pour les chasseurs

Contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier : des mesures compensatoires pour les chasseurs

15 juillet 2014

A l’occasion du dixième anniversaire de l’Ecole du Chasse du Gard, une convention a été signée pour la mise en œuvre de ces mesures.

La nouvelle ligne à grande vitesse Nîmes-Montpellier, d’une longueur totale d’environ 60 kilomètres, impacte les territoires de 19 sociétés de chasse dans le Gard et 9 dans l’Hérault.
Par un contrat de partenariat, Réseau Ferré de France (RFF) a confié la maîtrise d’ouvrage des équipements afférents à cette nouvelle ligne à la société OC’VIA, qui conduit en son nom les concertations avec les tiers et procède aux acquisitions foncières. Ce contrat de partenariat met à la charge d’OC’VIA la mise en œuvre de mesures compensatoires aux impacts environnementaux créés par les travaux de la ligne.

Une première convention avait été établie en 2011 entre RFF et les Fédérations de Chasseurs du Gard et de l’Hérault. Elle confiait à ces dernières l’expertise des impacts afin de définir des mesures compensatoires.

La deuxième convention, signée dernièrement à Nîmes entre la Région, RFF, OC’VIA, les FDC 30 et 34 et la Fondation pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage porte essentiellement sur la rétrocession de parcelles à la Fondation qui en devient propriétaire et sur lesquelles OC’VIA financera les mesures environnementales. Si ces mesures s’avèrent satisfaisantes, d’autres lots de rétrocession seront envisagés. Rappelons que la Fondation pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage est dédiée aux acquisitions foncières. Elle a été créée à la fin des années soixante-dix par les chasseurs. Elle est financée par des donations volontaires émanant des fédérations départementales de chasseurs. Reconnue d’utilité publique par décret du 6 octobre 1983, la Fondation est aujourd’hui propriétaire de près de 5500 hectares dans 60 départements.

convention2

Signature de la convention de partenariat (cité de gauche à droite) : Patrick TRANNOY Directeur Général Adjoint Grands projets de RFF, Edouard-Alain BIDAULT Président de la Fondation pour la protection des Habitats de la Faune Sauvage, Ferdinand JAOUL Conseiller Régional, Jean-Pierre GAILLARD Président de la Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc-Roussillon, Thierry PARIZOT Directeur Général d’OC’VIA

Share Button

Les commentaires sont fermés

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.

Abonnez-vous à notre newsletter


Abonnez-vous à la Pibole, notre lettre d'information