Vous êtes ici:    Accueil      Gestion et Protection      Consultation publique sur la prolongation des moratoires gibier d’eau : dites non!

Consultation publique sur la prolongation des moratoires gibier d’eau : dites non!

28 juin 2013

Actuellement est en ligne une consultation publique organisée par le Ministère de l’Ecologie sur la nécessité ou pas de prolonger les moratoires sur la chasse du courlis cendré et de la barge à queue noire.

La position de la FNC est sans ambiguïté, et nous vous invitons à exprimer votre refus sereinement pour les raisons suivantes:

– Voilà 5 ans que les moratoires sont en place, et le ministère n’apporte aucun élément nouveau suggérant de les prolonger. Très concrètement rien n’a été fait ! Le Président de la République ayant indiqué lui-même que 5 ans cela suffisait lors de son dernier entretien avec les représentants de la FNC.

– S’agissant du courlis cendré, la FNC rappelle qu’il existe un plan de gestion national de l’espèce issu des tables rondes, élaboré depuis et validé par le GEOC. Il suffit de l’appliquer, sinon pourquoi l’avoir commandité. La FNC demande à ce qu’il soit mis en place sans attendre. La France étant du reste en avance sur le reste de l’Europe sur l’élaboration de ce plan de gestion et en pleine application des préconisations de l’AEWA, notamment lors de la dernière Conférence des Parties, qui s’est tenue en France à La Rochelle.

– S’agissant de la Barge à queue noire, dans la mesure où la population « hollandaise » de cette espèce migre par la France très tôt en saison (juin-août) sans y rester pour hiverner, contrairement à la population « islandaise », laquelle est en très bon état de conservation, une levée du moratoire avec ouverture de la chasse différée apporterait toutes les garanties nécessaires pour la protection de la Barge « hollandaise », dont la cause avérée du déclin n’est pas la chasse mais l’agriculture et l’augmentation des prédateurs généralistes dans les zones de reproduction hollandaises.

– Les chasseurs considéreraient la prolongation de ces moratoires comme une véritable provocation.

Share Button

Les commentaires sont fermés

Twitter outputted an error:
.

Fédération Nationale des Chasseurs

Avec 1 200 000 pratiquants, la chasse est le troisième loisir préféré des français.

Les chasseurs de France, à travers un réseau associatif structuré et dense participent activement à la protection de la nature et à l'aménagement des territoires ruraux.